• Accueil
  • > Non classé
  • > Trois sites spammeurs étrangers dans les collimateurs des autorités américaines.

Trois sites spammeurs étrangers dans les collimateurs des autorités américaines.

Posté par Nazma FOURRE le 30 avril 2011

A l’heure où l’on assiste à une multiplication des sites spammeurs, le FBI,( le bureau fédéral des investigations des Etats Unis), a été saisi des plaintes concernant notamment trois de ces sites dont « buyfourvampire.tk », « mygirlsphoto.com », « vidimode.com » qui feront l’objet par la suite d’une enquête pour avoir illicitement pris des prénoms et noms, minutieusement sélectionnés sur internet en les liant à leurs sites tout en renvoyant un lien au moteur de recherche de google lequel ne pourra uniquement donner suite aux demandes de suppression ,que sous réserve d’un ordre judiciaire ou de l’effacement du contenu sur les sites incriminés. Ces derniers restent sourds à toute demande de retrait de ces données .

Basé aux Etats Unis, le « buyfourvampire.tk » qui officiellement se veut être un site de généalogie, font des noms des internautes, un véritable fond de commerce car il prétend détenir des informations sur la généalogie de la victime par ce moyen en demandant à celle- ci de les acheter et cela par carte bancaire, d’un montant situant entre 20 et 40 dollars; moyennant la maudite somme de 19dollars 95 à 39 dollars 25 selon la formule d’abonnement choisie par la victime.Ainsi tout internaute peut se voir lier à ce site bien qu’il ne soit jamais enregistré tout en assistant à une escroquerie pratiquée par ce site à son insu . Menacé au téléphone de poursuites judiciaires, par une victime, le site hébergeur »"archives.pro.com » décline de toute responsabilité civile. .

« My girlsphoto.com », sponsorisé par le FX domains,se trouvant en Arizona aux Etats Unis, commercialise d’une autre façon tout nom des internautes par une proposition d »offre de 5 dollars 72 annuellement pour l’achat de ce domaine, somme payable en ligne par carte bancaire uniquement, information qui sera diffusée par la suite à d’autres sites spammeurs . Contacté au téléphone, le site hébergeur, refuse toute idée de demande de suppression en renvoyant la responsabilité civile au site de publication, qui ne peut malheureusement être contacté que par le biais de son site hébergeur.Cette même page aurait été mystérieusement modifiée en ce jour. Si on croit aux sources officielles, ce site hébergeur se serait déchargé de son domaine ceci qu’après le signalement de l’escroquerie déguisée pratiquée par le site hébergeur qui visiblement ne semblerait plus héberger le site incriminé .(affaire à suivre concernant cette curieuse modification.)

Basé en Turquie, « vidimode.com », est un site de commercialisation de vidéo en ligne à caractère partiellement adulte racole les noms des internautes tout en les diffusant à d’autres sites spammeurs comme le « Veox .com » récemment mis en vente et qui dessert actuellement un moteur de recherche . Placé sous l’égide de « videosearch » , le « vidimode.com » est l’oeuvre d’un jeune turc d’une vingtaine d’années qui a aussi été signalé aux autorités Turques pour son racolage illicite des noms et prénoms sur internet . Il est toutefois recommandé à toute victime dont le nom renvoie un lien à ce site sur le moteur de recherche, de ne pas chercher son nom une fois sur la page de « vidimode » ,en raison de l’identification des adresses ip faite à partir de « videosearch », son site hébergeur, qui les utilise à toute fin illicite. Il n’est pas inutile de rappeler que les adresses ip peuvent exposer à tout internaute tout risque d’escroquerie car celles ci fournissent des renseignements sur le lieu et l’opérateur ainsi que les coordonnés de leurs utilisateurs.

Au regard de la cybercriminalité internationale, force est de constater que la poursuite de ces sites étrangers eu égard à leurs géolocalisations,laquelle procédure pourrait être longue. Il existe aussi la barrière de la langue, ces sites étrangers ne sont pas en principe francophones et les victimes non bilingues doivent se pourvoir des documents traduits, des interprètes ,tout cela entraînant des frais de procédures exorbitants.En règle générale, le tribunal compétent en matière pénale est le lieu où le délit a été commis et dans ces cas précis, le droit pénal international a vocation à s’appliquer .Il serait judicieux qu’en matière de l’économie numérique, que le droit international privé soit révolutionné en rendant responsables les sites hébergeurs des publications sur un site étranger , ce qui permettra plus facilement à entamer les poursuites judiciaires au niveau international.Il serait judicieux aussi d’obliger les moteurs de recherche d’accéder à toute requête de suppression des données sur internet, faite par les victimes, sous peine de poursuites pénales et civiles.
Nazma FOURRE

Laisser un commentaire

 

Le blog-note de Catherine G... |
Blog "Ensemble, dynamisons ... |
EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DES IDEES ET DES REVES Nord
| cceta
| Les Enragés d'Aurillac