• Accueil
  • > Non classé
  • > Le vide juridique de la vie privée des internautes sur des réseaux sociaux.

Le vide juridique de la vie privée des internautes sur des réseaux sociaux.

Posté par Nazma FOURRE le 3 juin 2012

Pas d’issue « infine », sur la question de vie privée des internautes sur des réseaux sociaux, en l’absence des textes protecteurs, d’une législation concordante pouvant délimiter les champs d’application entre le domaine privé et public de l’économie numérique .

Ainsi  à l’heure où  la saga de jerk.com, société américaine , piratrice et racoleuse passive  des noms des internautes continue en faisant de nombreuses victimes dans le monde, ses détracteurs  dont les propriétaires  Louis Lardas, Sonia Lardas et  le fondateur, John Fanning ne semblent pas vouloir se lasser de leur  préoccupation vaurienne qui est secondée par des complices  pirateurs, agissant ainsi en toute impunité,    dans le silence  d’une loi ne scindant pas ces deux domaines.

Il n’est pas inutile de rappeler les élements de fait d’où il ressort que  la société jerk.com, racole les noms des internautes  à partir des réseaux sociaux en les liant à son site  sous  la bénédiction des autres sites complices à caractère sociaux.Une des victimes, a pu grâce au profil numérique portant le numéro P57167796 figurant au bas de sa page sur jerk.com, retrouver son auteur. Les autorités ont été saisies.

 Selon les élements concordants pouvant prétendre à une éventuelle complicité d’un tiers, l’identité numérique renvoyant un lien à la page de Jerk.com est identique à celle utilisée par le site Hi5.com, un site de réseau social  basé au Canada, ainsi qu’une société américaine le styleceo.com (une société de mode) A ce stade , sauf acte isolé malveillant, on peut  se poser la question sur une  interconnection des différents réseaux sociaux où les  fichiers des internautes qui  sont  transmis d’un réseau social à un autre. servent  à alimenter  des sites pirateurs tels que Jerk.com., supposant une absence totale de vie privée des internautes sur des réseaux sociaux.

 De  sources officielles, tout  internaute   expose ses données  personnelles   sur  un réseau social  à travers son accord par un simple clic    signifiant son acceptation d’y être , autorisant par cette acceptation  qu’elles  soient  transmises à d’autres  cercles sociaux .Il  existe un grand vide juridique dans les lois anglosaxonnes et Françaises  concernant la sphère de la  vie privée  des internautes, lacune que les législateurs doivent impérativement  chercher à combler dans un but protecteur des internautes , eu égard à la dangerosité de l’économie numérique.

Nazma FOURRE

 

Laisser un commentaire

 

Le blog-note de Catherine G... |
Blog "Ensemble, dynamisons ... |
EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DES IDEES ET DES REVES Nord
| cceta
| Les Enragés d'Aurillac