La convention de 2007 et le flux immigratoire irrégulier

Posté par Nazma FOURRE le 16 décembre 2012

A  l’heure où l’Europe souffre de la crise, l’immigration vers l’Europe pour certains,un Eldorado, semble être une devise métabolique. Reste la grande question, l’Europe peut -elle toujours continuer d’accueillir une immigration massive  à l’heure de la crise financière. L’Europe ne devrait-elle pas maîtriser cette immigration qui est devenue envahissante ?

Ainsi se pose la question prépondérante sur la convention de 2007 signée  entre Maurice et aussi par plusieurs pays membres dont les pays de l’espace schenghen ,   la France  et la suisse à l’exception du Royaume Uni et de l’Irlande autorisant à tout Mauricien désireux de se rendre en France et dans l’espace schengen   pour une période de moins de trois mois, d’être exempté d’un visa avec une navette possible pendant six mois entre Maurice et le pays concerné.Après ces six mois, la procédure pour l’obtention d’un visa  est obligatoire.Cette convention de 2007 sauf disposition additionnelle présenterait des insuffisances notamment sur le contrôle de ces étrangers qui passeraient  par cette modalité.

Sous cette angle, sauf  preuve contradictoire, s’agissant de la France,  les autorités Françaises sur place  n’auraient aucun monopole sur les conditions de ressources de ces personnes, ni de leurs conditions d’hébergement car seule une autorisation de séjour de six mois nécessite une lettre d’hébergement.Certains  étrangers y voient une chance en or de pouvoir rentrer en France sans procédure de visa et de retourner dans leurs pays d’origine après leur séjour. Alors que d’autres voient en cette formalité, une astuce de venir s’installer en France  en toute illégalité  sans intention de retourner dans leur pays d’origine. Dans  certains cas  , ces étrangers n’ont aucun hébergement, squattent des immeubles en se faisant héberger de gauche à droite,font des traffics et sont particulièrement sans ressources car aucun contrôle n’est  obligatoire.C’est aussi le passage béni dans des cas pour des sorcières vaudoues adeptes à la sorcellerie , pensant faire fortune par leurs travaux d’occultisme.

 

Dans une annalyse ‘in concreto », l’absence d’un visa pour le contrôle de la validité de leur séjour semblerait difficile car seul le tampon de leur entrée sur le sol Français délivré par la police aux frontières y figure. Ainsi sauf disposition contraire, pourrait se profiler une immigration clandestine difficilement contrôlée.

Les critères de cette convention pour un meilleur contrôle  de ces étrangers arrivant par ce biais  doivent être pûrement et simplement redéfinis s’agissant de ces contours imprécis.La date d’entrée de ces étrangers arrivés sur le sol Français doit pouvoir engager tout contrôle  de leur séjour autorisé par cette convention donc deux mois sans visa et la navette scrupulée par les autorités durant les  quatre mois où ces étrangers décident de faire l’allée et le retour entre les deux pays. Il doit exister un fichier automatique régulant cette précieuse convention afin de sauver notre pays noyée par la crise, d’une infraction au code des séjours irréguliers des étrangers en maîtrisant l’immigration clandestine.Peut être un renforcissement du contrôle des passports par la police de tout touriste étranger  serait utile dans ces circonstances et aussi pour ceux qui viennent avec un visa de six mois , de s’assurer que l’hebergeur héberge bien les personnes qu’il s’est engagé d’héberger afin d’éviter toute fausse déclaration visant l’obtention d’un visa  et que   ces étrangers ne se trouvent pas démunis de logement, une fois sur le territoire Français.Le monopole de contrôle des policiers  sur la date d’arrivée et de départ des étrangers doit être renforci afin que l’immigration qui est une richesse de mélange de culture et de tradition,soit  une immigration régulière et structurée .

Nazma FOURRE

Une Réponse à “La convention de 2007 et le flux immigratoire irrégulier”

  1. La convention de 2007 et l'immigration ... - droit et politique | migration clandestine | Scoop.it dit :

    [...] La convention de 2007 et l'immigration clandestine en Europe; Spectaculaire avortement de la réforme de la chambre des Lords; La réforme de la Chambre des Lords: une rupture avec la tradition monarchique Britannique; Le vide juridique de la vie…  [...]

Laisser un commentaire

 

Le blog-note de Catherine G... |
Blog "Ensemble, dynamisons ... |
EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DES IDEES ET DES REVES Nord
| cceta
| Les Enragés d'Aurillac