• Accueil
  • > Archives pour janvier 2013

Fonctionnaire-journaliste,le devoir de réserves un débat s’impose.

Posté par Nazma FOURRE le 30 janvier 2013

Un véritable débat s’impose autour de la question d’une éventuelle compatibilité entre le cumul d’une fonction de fonctionnaire et de journaliste . Selon la législation en vigueur, un fonctionnaire qui ne pouvant exercer  ces deux fonctions à la fois, ne peut  être journaliste et fonctionnaire car celui ci est sequestré par son devoir de droit de  réserves.

 Le journaliste peut s’octroyer , l’exercice de sa profession, dans l’une ou plusieurs publications quotidiennes ou periodiques   ou dans plusieurs organes de presse.Tout comme le fonctionnaire, il ne peut cumuler deux fonctions à la fois. La liberté de la presse est longuement  considérée  comme une liberté d’expression.

Si l’on considère le fonctionnaire dépourvu de sa plume  ne peut s’exprimer, ce qui signifie que     tout fonctionnaire  ait  perdu la liberté d’expression, représentant certes  une atteinte à la liberté fondamentale  des droits de l’homme  . Questce qui empêcherait un fonctionnaire de  s’exprimer sur le journal?Pourquoi ne pourrait-il pas cumuler les deux fonctions tout comme le journaliste, bien que le droit de réserves, s’applique autant que pour le journaliste ainsi que pour  le fonctionnaire?

Le fonctionnaire, celui ci doit s’exprimer en évitant  tout procès en diffamation  tout comme le journaliste.Bien qu’il  existerait dans de tel cas une veritable animosité entre ces deux fonctions, elles se rejoignent  sur la question de l’absence de la liberté totale d’expression, une équivalence du droit de réserves, pour laquelle  le législateur doit se pencher sur le  cumul de  ces deux fonctions. 

Nazma FOURRE

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

L’entrée des séjours des étrangers en France,la sécurité et la santé publique.

Posté par Nazma FOURRE le 26 janvier 2013

A  l’heure, où  La France, notre mère patrie ,    continue d’accueillir des  visiteurs sur notre sol Français , il  est  question de se demander si une enquête administrative ne devra pas être faite en matière de la sécurité publique  avant la délivrance  d’un visa par nos ambassades à l’étranger.Il est  vrai , qu’il faut savoir qui on accueille sur  notre  territoire et une enquête médicale ainsi qu’une enquête policière , doivent  être effectuées avant la délivrance de visas pour cause de santé publique.

Il n’est pas un secret que beaucoup de visiteurs font de leurs visas, leur permis de résidence clandestin et violent nos lois.  Certains se croient tout permis, en squattant des immeubles, s’adonne  à des traffics de drogue ou de l’escroquerie par des soi disant  don de sorcellerie vaudoue   à travers leurs présumées  voyances mythomaneuses. 

En ce qu’il s’agit d’une enquête policière,  nos ambassades Françaises  doivent bien se renseigner, en consultant    les casiers judiciaires auprès des autorités concernées avant la délivrance d’un visa touristique de long ou de  moyen séjour à tout demandeur  avant la délivrance d’un visa. afin d’éviter que des délinquants fuient leurs pays pour  rejoindre notre sol et commettre d’autres délits car ces potentiels clandestins hormis des vrais visiteurs, n’hésitent pas  à profiler des menaces de mort ou d’utiliser  le mot « tuer » dans leurs vocabulaires, se croyant tout permis tout en violant le code du séjour légal des étrangers .

Pour cause de santé publique, un dépistage  du virus des maladies sexuellement transmissibles , doit être rendu obligatoire, par nos  ambassades   car  un risque de contamination n’est pas à exclure dans des cas concrets.Ces faux visiteurs , dans le but de rester en France recherchent à tout prix des relations sexuelles  où curieusement la pratique de leur sorcellerie pour attacher les maris . Outre   la question des « mariages blancs » est toujours d’actualité dans une France trop souple dans sa politique d’immigration. 

Une expertise psychiatrique doit aussi  être rendue obligatoire  afin d’éviter dans un exemple concret, tout harcèlement  moral que ces  faux visiteurs et présumés  clandestins puissent  causer par leur nuisance,et trouble du voisinage  ainsi qu’une  atteinte à la vie privée.

Un exemple concret  se passe dans une ville où les présumés psychopathes  clandestins n’hésitent pas à rendre la vie d’autrui impossible en répétant  tout ce qui se dit entre un couple. Certains  ont un   véritable désir de nuire s’amusent   dans cet exemple concret à réciter le nom de ceux visés qu’ils ne semblent pas apprécier ou de traiter de « clandestins », les compatriotes.

Force est de  constater que l’entrée de séjour des étrangers  ,sur notre territoire avec un visa touristique, ou un visa de long séjour , semble être pour des potentiels clandestins, un véritable passport de résidence qu’il semble s’octroyer d’office, mais à quel prix?Notre France ne serait-elle  pas trop naîve d’octroyer des visas  à tout azimut  à toute personne sans savoir l’historique judiciaire et médicale de ces visiteurs que l’on accueille?

Nazma FOURRE

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Menacée de mort après l’article ci dessous

Posté par Nazma FOURRE le 23 janvier 2013

Bouche cousue, je me permets de m’exprimer sur mon blog  que je suis menacée de  mort indirectement par ceux concernés pour avoir évoquer le thème de la clandestinité bien que ce thème reste évasif.on m’aggressera d’un coup de couteau, pour avoir dénoncer ce thème., m’a t-on laissé entendre par ce groupe concerné abonné au mot tuer entre autres.  Ce qui leur  dérange c’est la pratique vaudoue et la clandestinité des sorciers vaudous.

 Ce groupe de présumés clandestins, , n’hésite pas de déclarer que je serai poignardée. Je dois dire à ce groupe de personnes que je n’ai pas peur de mourrir et je serai fière de mourrir pour la France. Ce serait quand même dommage pour mon époux qui m’aime de me perdre dans des conditions tout simplement parceque j’ai dénoncé un thème tabou au nom de l’amour que je porte pour mon pays.

Bien que ce même groupe vise aussi mon époux qu’ils croient  avoir contribué à cet article, je dois dire à mes présumés meurtriers qui ont concocté  un plan d’assassinat me concernant, que c’est moi en temps qu’ancienne journaliste  qui écrit seule mes articles sur mon blog  et qu’à aucun moment , il n’aurait contribué à  aucun de mes articles . Que mes présumés meurtriers ne le tuent pas.La France ne peut plus parler de la clandestinité. Elle doit être muette.Pauvre France, la mère généreuse doit rester  passive et elle pleure en silence.

Nazma FOURRE

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La clandestinité des sorciers vaudous étrangers en France

Posté par Nazma FOURRE le 18 janvier 2013

Pauvre France, terre d’exile et de l’immigration légale semble être envahie, encouragée par la convention de 2007 signée entre Maurice et  La France ainsi que  les Etats membres des pays schenghen sauf le Royaume Uni, et l’Irlande,  par certains sorcers vaudous ou apprentis sorciers  qui essaient de ramener leurs cultures ancestrales diaboliques  dans notre France.

 Notre chère  police nationale qui semble avoir perdu tout monopole de contrôle de toute personne  en matière de leurs dates de départ,une fois en France ne peuvent  faire de contrôle à domicile, ce qui semble être l’enchantement de  ces sorciers vaudous étrangers  qui ont fait de notre pays, le cimétière des vaudous.

Un exemple concret se passe dans une ville où quatre présumées clandestines,et  deux présumés clandestins semblent y avoir trouver refuge notamment dans un immeuble où ils sont  parfois soutenus par quelques locataires complices  tout en  ayant pu obtenir les clefs des appartements inoccupés par la femme de ménage de l’immeuble  adèpte à la magie noire.

Bien que cette pratique semble insignifiante mais le mal existe ,Malheureusement il  semblerait exister un vide juridique sur la notion de la magie noire que le droit pénal qualifierait comme étant   des pratiques occultes, sanctionnées uniquement dans le cadre  d’une plainte pour escroquerie d’une victime.

 La pratique utilisée par ces étrangers vaudous présumés clandestins dans cet exemple concret   est très dérangeante pour ceux qui habitent en dessous de l’étage qu’ils occupent. Ces sorciers vaudous  utilisent des poules noires, qu’ils tuent en tapant les poubelles  quelquefois. Leurs rituelles débutent  avec leurs langages fréquents « Bloques Madame, bloques Monsieur (le nom de la personne est cité », » coules, coupes, attaches,  tout cela duerera  toute la nuit  où ils ne semblent pas vouloir dormir. Les chuchotements des rituelles des vaudous rendent impossible le sommeil d’autrui.Malheureusement, aucun control sur leurs ressources,  n’est effectué par les autorités , ce qui est vraimment désolant et les encourage à faire de leur magie noire , une activité monnayable clandestinement comme tout traffic.Pour s’exonérer de toute leur pratique diabolique, ils diront qu’ils sont en train de prier. Prier en tapant les poubelles à 4 heures du matin, est un drôle type de prière.Ils semblent aussi bien chérir le mot « drogue » un  des vocabulaires très utilisé par ce clan , hormis de leurs mots fétiches «  tuer et sida ».

Voulant absolumment trouver des maris, pour rester en France, ces présumés clandestines récitent leur rituelles en attachant leurs présumés proies, pensant pouvoir rendre amoureux leurs prétendants dans un but précis, obtenir la résidence en France.

 

Ces sorciers vaudous arriveront-ils à  baffouer l’administration par le jeu de la séduction et de la magie noire?Il est temps que  les ambassades de France  étudient attentivement tous les dossiers des demandeurs de visa, leurs activités, leurs casiers judiciaires, leurs activités, scrupulant toute activité clandestine et une enquête ciblée doit être faite par les consulats afin que les sorciers vaudous ne frôlent pas le sol Français avec un visa touristique, en faisant non seulement  des victimes par leurs escroqueries, mais en faisant de leur activité leur permis de résidence et ce en toute illégalité.La convention de 2007 doit tout simplement être abrogée afin de décourager ce type d’immigration., à l’heure où une nouvelle immigration irrégulière semble y avoir trouver profit, l’immigration des sorciers vaudous étrangers, et ce en toute clandestinité.

Nazma FOURRE 

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

Le blog-note de Catherine G... |
Blog "Ensemble, dynamisons ... |
EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DES IDEES ET DES REVES Nord
| cceta
| Les Enragés d'Aurillac